Vendredi 23 août 2019
Catégories associées:

Le régime belge des cultes comprend, depuis ses origines (1830-31), un financement public des cultes dits reconnus. Celui-ci a été étendu aux organisations philosophiques non confession-nelles reconnues en 1993. La réforme du système est à l’ordre du jour depuis une quinzaine d’années.

Depuis la fin des années 1990, plusieurs études ont mis en lumière les problèmes essentiels du financement public des organisations convictionnelles : l’automaticité du financement, le manque de transparence et de contrôle, les inégalités entre les différentes convictions et, en particulier, l’importance disproportionnée du montant attribué à l’Église catholique. Le débat s’est cristallisé autour de la réforme des modalités du financement, bien davantage qu’autour de son hypothétique suppression ; à cet égard, l’accès au financement de la communauté philosophique non confessionnelle (la laïcité organisée) a légitimé son maintien.

La régionalisation de la législation concernant les fabriques d’églises (et établissements assimilés) au 1er janvier 2002 a confié aux Régions (et à la Communauté germanophone) le soin de la réformer éventuellement. Jusqu’à présent, les nouveaux dispositifs législatifs adoptés n’ont pas modifié en profondeur les mécanismes de financement.

Lundi 23 janvier 2012

Revue de presse, 23 janvier

International

Egypte

"Les salafistes égyptiens ont créé la surprise en terminant à la deuxième place des premières élections libres organisées dans le pays depuis la chute du régime de Hosni Moubarak. Totalisant environ un quart des suffrages, leur parti, al-Nour (lumière, en arabe) se place derrière les islamistes modérés du Parti Liberté et Justice, bras politique des Frères musulmans, qui raflent près de la moitié des sièges à l’Assemblée du peuple" - Les salafistes, deuxième force politique (Vincent Braun, La Libre Belgique. Photo : Hajor)

"La plus haute autorité de l'islam sunnite a appelé l'ensemble des partis politiques religieux et laïcs à réfléchir au futur de l'Égypte. Interview" - (Fatiha Temmouri, Le Point)

France

"Présentés comme des acteurs du fondamentalisme musulman prônant violences et valeurs contraires à la République, un imam parisien et une association « Les cavaliers de la fierté », devraient prochainement être durement sanctionnés" - L'imam radical d'une mosquée parisienne bientôt expulsé (Angélique Négroni, Le Figaro)

"Il y avait, dit-il, vingt-cinq mormons à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) quand il y a débarqué des Etats-Unis en octobre 2010. Ils étaient le même nombre quelques semaines plus tard lorsqu'il a quitté les pavés briochins. Aujourd'hui affecté à Paris, Nicolas Hujtyn, un grand gars de 20 ans venu du Missouri, ne s'en émeut pas. Cet envoyé de l'Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours, estime avoir rempli sa mission : "Partager le message."" - Les mormons vont ouvrir leur premier temple en France (Stéphanie Le Bars, Le Monde)

"Président de la Fédération protestante de France depuis 2007, réélu pour un second mandat de quatre ans en 2011, le pasteur Claude Baty a annoncé qu’il démissionnera de sa fonction en 2013" - Le président de la Fédération protestante de France Claude Baty annonce son départ en 2013 (Céline Hoyeau, La Croix)

"La proposition de François Hollande d’inscrire la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat dans la Constitution ne laisse pas sceptiques les seuls adversaires politiques du candidat socialiste à l’élection présidentielle. Des spécialistes de la laïcité s’interrogent également sur la pertinence et la faisabilité d’une telle mesure" - La loi de 1905 dans la Constitution, pour en finir avec « l’anomalie » du concordat ? (Blog Digne de foi, Le Monde)

Vatican

"Le Vatican a annoncé, le 20 janvier 2012 avoir validé les célébrations non liturgiques du Chemin néocatéchuménal, né en Espagne dans les années 1960. L’approbation par Rome des rituels contenus dans le directoire catéchétique du « Camino » vient clore un parcours de reconnaissance. Il aura duré une dizaine d’années" - Le Vatican valide les rituels du chemin néocatéchuménal (apic/imedia/bl, Catho.be)

"Plantée dans un champ gelé de l'Etat de New York, la statue de la jeune Mohawk en passe de devenir la première sainte amérindienne exsude le calme. L'histoire de Kateri Tekakwitha est pourtant celle d'une vie tourmentée, dont les fantômes hantent encore les collines alentour" - Passion autour de la première sainte amérindienne (AFP, La Libre Belgique)

Livres

"La librairie La Procure a publié les classements de ses meilleures ventes 2011 de livres. Ces chiffres de l’un des plus importants réseaux de librairies religieuses en France (avec Siloë) permettent d’avoir un aperçu du marché du livre religieux en France en 2011" - YouCat, Benoît XVI et Anne-Dauphine Julliand au palmarès 2011 du livre religieux (N. S., La Croix)

Catégories associées:

L’Exécutif des Musulmans de Belgique, organe représentatif du culte islamique, a été mis sur pied en 1999. Depuis, il n’a cessé d’être l’objet de critiques et la proie de dissensions internes. Dernière en date, le vote de défiance de l’Assemblée des Musulmans du 13 janvier 2011 à l’égard de membres d’un Exécutif qui ne jouit plus de la reconnaissance des pouvoirs publics.

Le culte islamique a été reconnu par une loi du Parlement belge, c’est-à-dire formellement admis au financement public, en 1974. Cette reconnaissance entraînait la nécessité de reconnaître également un organe représentatif pour ce culte, indispensable pour mettre en œuvre cette décision, en vertu du dispositif constitutionnel belge. Diverses voies ont été explorées par les pouvoirs publics pour obtenir cet organe représentatif. Dans un premier temps, ils se sont tournés vers le Centre islamique et culturel, qui occupait depuis 1969 le pavillon oriental (la « grande mosquée ») du parc du Cinquantenaire, à proximité des institutions européennes. Mais la non-représentativité du Centre, proche de l’Arabie Saoudite, par rapport aux musulmans de Belgique, qui sont pour l’essentiel originaires du Maroc et de la Turquie, a conduit à rechercher une autre solution.

Suisse

La religion disparaîtra de la fiche d’élève : au début de chaque année civile, les parents d’élèves du canton de Genève reçoivent un courrier du Département de l’instruction publique (DIP) leur demandant de vérifier des informations de base relatives à leurs enfants. La fiche de données leur est transmise et ils vérifient nom, prénom, date de naissance, religion. Depuis 1960, les parents livrent ainsi au DIP des données sur leurs enfants, dont leur confession, l'objectif étant de renseigner les trois Eglises officielles pour qu’elles puissent organiser au mieux les cours de catéchisme dans les écoles, après les cours. Cette exigence sera désormais supprimée (Aurélie Toninato, La Tribune de Genève)

USA

Obama Administration Announces New Decision On Birth Control, To Chagrin of Religious Groups. On behalf of the Obama administration, Secretary of Health and Human Services Kathleen Sebelius decided that under the Affordable Care Act, the sweeping health care overhaul passed by Obama in 2010, religious employers will not be allowed to deny birth control (including the morning-after pill) to the women they employ (Laura Bassett, Huffington Post)

Latinos And The Transformation Of US Catholicism. Today one-third of all American Catholics are Latinos, and one-fifth of all US schoolchildren are Latinos. The fact that an increasing percentage of US Catholics are Latinos also means that the US Catholic Church is shifting from a middle class religious community to a working class community (Timothy Matovina, Huffington Post)

Andrew Adler, ‘Atlanta Jewish Times’ Publisher, Apologizes for Obama Assassination Comments. Andrew Adler is part of a minority of American Jews agreeing with the GOP that president Obama is being too tough on Israel and too soft on Israel’s enemies. But this week Adler apologized for writing that one of the three solutions to save Israel’s existence is to assassinate the US president (Leigh Owens, Huffington Post)

Israël

Dans un pays où l'égalité des sexes fait partie des mythes fondateurs, des ultraorthodoxes veulent imposer leur loi. Au risque de compromettre le fragile équilibre de la société — Ultraorthodoxes : l'équilibre israélien en danger ? (Céline Lussato, Le Nouvel Observateur)

France

Le Conseil Français du culte musulman (CFCM) a qualifié jeudi de «violation du droit à la vie privée», la proposition de loi sur le principe de laïcité dans les crèches, les centres de loisirs et chez les assistantes maternelles présenté au Parlement par la sénatrice Françoise Laborde (RDSE, à majorité radicaux de gauche) — Le texte sur la laïcité irrite le Conseil du culte musulman (AFP, Libération)

Marine Le Pen se veut être la candidate de la laïcité. Mais d'une laïcité déclinée selon les fondamentaux du Front national et qui se résume, au bout du compte, à la condamnation de certaines pratiques de l'islam — Marine Le Pen prend pour cible les "intégristes" au nom de la laïcité (Abel Mestre, Le Monde)

"Le pacte contre l'échec scolaire lancé par l'Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev) signé par 52 personnalités et huit organisations syndicales doit être présenté à tous les candidats à la présidentielle. Le constat est sans appel : il faut refonder le système éducatif français pour donner leur chance à tous de participer à la cohésion sociale et notamment aux jeunes issus de milieux défavorisés. Le lancement de ce pacte, c'est aussi l'occasion de s'arrêter sur le problème particulier de la formation des enseignants dans des écoles de plus en plus confrontées au mélange des comportements religieux" — La laïcité face au défi de "l'éthnicisation" des rapports scolaires (Lola Petit, Le Monde des Religions)

Belgique

La nouvelle ministre des Cultes, Annemie Turtelboom (Open VLD) s'avoue impuissante face aux dysfonctionnements de l’Exécutif des Musulmans. Elle a expliqué evant le Sénat que des contacts étaient cerets en cours entre son administration et la direction de l’EMB à propos des propositions soumises par ce dernier pour sortir de l’imbroglio, mais s’est dit impuissante face aux putsches à répétition qui traversent l’exécutif de l’Organe chef de culte de l’islam en Belgique — Exécutif musulman : le blocage (Christian Laporte, La Libre Belgique)

Les députés francophones ont constaté, mardi, en commission du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la naissance d’un consensus sur l’introduction d’un tronc commun aux cours de religion, philosophie et morale dès l’enseignement fondamental, débat sensible qui a connu d’importantes avancées ces derniers mois. La ministre de l’Enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet (CDH), propose de créer, dès le fondamental, ce tronc commun à tous les cours de religion ou de morale, afin de développer la pensée rationnelle, logique et argumentative autour de trois grands axes : le questionnement philosophique, le dialogue interconvictionnel et l’'éducation à une citoyenneté active — Un tronc commun aux cours philosophiques ? (Belga, La Libre Belgique)

Conseillère de l’action sociale à Verviers depuis la fin 2010, Layla Azzouzi (cdH) a surpris voici quelques jours, lorsqu’elle s’est présentée à une réunion publique du CPAS en étant voilée. Inadmissible, dans le cadre de ses fonctions publiques, estime le Mouvement réformateur — Polémique autour d’une élue voilée à Verviers (Franck Destrebecq, L'Avenir)

Le ministère public a réclamé deux ans de prison et 550 euros d’amende, devant le tribunal correctionnel d’Anvers, contre Fouad Belkacem (29 ans), porte-parole du mouvement islamique radical Sharia4Belgium — Sharia4 Belgium au tribunal (Belga, La Libre Belgique)

Opinions

Citoyen, tu n’invoqueras pas la laïcité en vain – une tribune d'Alexandre Dupeyrix, historien des idées (Université Paris-Sorbonne) (Libération)

Laïcité et jours fériés : une chronioque de l'historien et sociologue des religions Jean Baubérot sur la proposition d’Eva Joly concernant une modification des jours fériés à référence religieuse (Mediapart)

"Le forcing des clergés pour imprimer leur marque sur la société n’a d’égal que la concurrence féroce qu’ils se livrent. Cette situation conduit à une surenchère dans la hardiesse des prises de position : c’est à qui exigera le plus pour les siens, au mépris des lois civiles - contre les lois civiles" — Tant va la foi au moulin, une opinion de Pierre Galand, président du Centre d’Action Laïque, suite aux récents propos de Mgr Léonard (La Libre Belgique

La laïcité à l’européenne ? Un mirage, du moins à court et à moyen termes, un éditorial de Christine Laurent (Le Vif-L'Express)

Iran kent ons, maar kennen wij Iran ?, une carte blanche de la sociologue de l'Université libre de Bruxelles Firouzh Nahavandy, sur l'enjeu iranien (De Morgen)

Culture

Le 13 novembre 2010, l’association "La Pensée et les Hommes" organisait à l’Université libre de Bruxelles un colloque intitulé "Une majorité musulmane à Bruxelles en 2030 : comment nous préparer à mieux "vivre ensemble" ? : les actes de ce colloque sont désormais publiés — Une majorité musulmane en 2030 ? (St. Bo, La Libre Belgique)

 


Catégories associées:

Confronté à la menace d’une faillite de l’État, le gouvernement grec décrétait en septembre 2011 une nouvelle taxe sur les biens immobiliers. Une série d’exemptions accompagne cette mesure, qui concernent notamment les églises, monastères et bâtiments de l’Église orthodoxe « à l’exception des biens exploités commercialement ». Dans un contexte d’austérité budgétaire, de baisse des salaires et d’accroissement du chômage, l’annonce de cette exonération déclenche une avalanche de réactions : sont visés les « privilèges » de l’Église orthodoxe, le manque de transparence de ses comptes, la prise en charge du salaires des prêtres par l’État. En Grèce, la question du patrimoine ecclésiastique, sujet sensible et encore largement opaque, constitue un angle crucial d’approche des liens étroits — mais ambigus — entre Église, nation et État.

Vendredi 20 janvier 2012

Revue de presse, 20 janvier

International

UK

"The UK may seem like an increasingly secular nation, but figures released on Thursday show that, when it comes to marriage at least, the Church of England is still able to pack them in" - Church of England weddings up by 4% (Shariat Shariatmadari, The Guardian)

Tunisie

"Sejnane, petite ville du nord du pays, a été qualifiée d'"émirat salafiste" par un quotidien tunisien. C'est surtout le chômage qui y règne" - (Julie Schneider, Le Point)

Burkina Faso

"L’Eglise catholique s’engage, avec sa commission Justice et Paix, contre les violences commises à l’égard des femmes. Parmi celles-ci, les mutilations génitales féminines (MGF) et les accusations de sorcellerie, contre lesquelles il n’y a pas encore de réelle volonté politique" - Burkina Faso : les accusations de sorcellerie perdurent (apic/at, Catho.be)

Belgique

"D’aucuns avaient imaginé que la nouvelle ministre des Cultes, Annemie Turtelboom (Open VLD) allait vite trouver une solution aux inextricables dysfonctionnements de l’Exécutif des Musulmans après le “surplace” permanent de Stefaan De Clerck. C’est raté !" - Exécutif musulman : le blocage (Christian Laporte, La Libre Belgique)

"Ciney. Surprenant projet d'architecte pour l'intérieur. Une salle suspendue couvrant la moitié de l'édifice est imaginée. Pour u accueillir des offices, mais aussi des expositions" - Collégiale multimodale (Luc Schares, Le Soir)

Christianisme

"Benoît XVI y exprime le souhait que "tout manque de respect envers Dieu, les saints et les symboles religieux suscite la réaction ferme et convenable de la communauté chrétienne, éclairée et conduite par ses pasteurs"" - Benoît XVI réagit aux pièces de théatre "blasphématoires" (AFP, La Libre Belgique)

"La Secrétairerie d’État du Saint-Siège et le diocèse de Milan ont réagi à la pièce Sur le concept du visage du Fils de Dieu  qui avait suscité de violentes réactions de certains catholiques extrémistes lors de son passage à Paris" - Rome et Milan réagissent à la pièce de Romeo Castelluci (Frédéric Mounier, La Croix)

"D’ici à 2014-2015, de nouvelles piscines seront construites, qui permettront un meilleur accueil des pèlerins" - Le sanctuaire de Lourdes veut déplacer ses piscines (Laurent Jarneau, La Croix)

"Quel avenir pour l’Eglise? Et quelle place fait-elle aux laïcs un demi-siècle après Vatican II? Ces questions ont traversé l’assemblée thématique de la Communauté romande de l’apostolat des laïcs (CRAL) des 14 et 15 janvier derniers. Le président du Conseil interdiocésain des laïcs (CIL), Peter Annegarn,  qui est également président du Forum européen des laïcs, intervenait lors de ce colloque.  Anne Soupa et Christine Pedotti de la Conférence des baptisé-e-s francophones, (Comité de la jupe à l’origine de la CCBF)* ont également partagé leurs convictions" - Les laïcs dans l'Eglise cinquante ans après Vatican II (apic/bl, Catho.be)

Islam

""Paroles de croyants" est la nouvelle série du site internet du Monde des Religionsqui s’intéresse à celles et ceux qui vivent leur foi intensément tout en demeurant ancrés dans le monde moderne. Cette semaine, Djamel, musulman de 32 ans, nous parle de l’islam et de son rapport à la modernité" - Djamel, musulman de 32 ans (Matthieu Mégevand, Le Monde des Religions)

Laïcité

"ANALYSE - En osant proposer des jours fériés juifs et musulmans, Eva Joly met en lumière la difficulté de ses concurrents politiques à voir évoluer la place respective des religions dans la société française" - La querelle des jours fériés (Philippe Clanché, Témoignage chrétien)


Catégories associées:

Le financement des cultes coûterait en Belgique quelque 140 millions d'euros par an au budget de l'Etat belge, rapportait mardi le quotidien La Dernière Heure sur base d'une étude du CRISP, le Centre de recherche et d'information sociopolitique. Ce montant comprend les traitements mais également les pensions des ministres des cultes, ainsi que des délégués laïques. A cela, ajoutait la dépêche, il faudrait encore ajouter 160 millions d'euros de financement par diverses entités, essentiellement consacrés aux édifices du culte. Ce budget est distribué entre le culte catholique (85,8 %), la laïcité organisée (8 %), le culte protestant-évangélique (2,5 %), le culte islamique (2,1 %), ainsi que les cultes orthodoxe, israélite et anglican.

En effet, prenant en compte leur utilité sociale, l'État belge reconnaît donc certaines confessions. Cette reconnaissance entraîne des avantages financiers importants, qui ne se réduisent pas aux postes mentionnés dans l’article de La Dernière Heure, loin de là. En effet, à la prise en charge des traitements et des pensions de retraite de milliers de ministres du culte – le cadre était en 2008 de l’ordre de 7797 postes de ministres des différents cultes et délégués laïques –, il faut encore ajouter au moins les imputations budgétaires énumérées ci-dessous, à tous les degrés de pouvoir, depuis l’Etat fédéral jusqu’aux communes en passant par les Régions, les Communautés et les provinces.

            L'affaire DSK a réveillé une formule magique qui nourrit bien des fantasmes mais qui repose sur des raccourcis historiques et étymologiques évidents. Le fameux "puritanisme américain" conduirait à une dénonciation du plaisir sexuel et à une culpabilisation de ceux qui aiment s'y adonner. Certains défenseurs du prototype français du "bon vivant", du "coureur de jupons", de l'"homme qui aime les femmes" ont eu recours à cette notion galvaudée pour aider à laver DSK de tout soupçon. Dans Le Monde du 24 août 2011, l'écrivain Pascal Bruckner, auteur de plusieurs livres sur les relations amoureuses aujourd'hui, écrit ainsi : "L'Amérique du Nord, à l'évidence, a un problème avec le sexe qui vient de son héritage protestant mais elle veut en plus donner des leçons au monde entier. La qualifier de puritaine ne suffit pas car c'est un puritanisme retors, d'après la révolution des mœurs, qui parle le langage de la liberté amoureuse et coexiste avec une industrie pornographique florissante. C'est très exactement un puritanisme lubrique". Il conclut son billet d'humeur avec ce constat sévère : "Nous (les Français) avons beaucoup de choses à apprendre de nos amis américains mais certainement pas l'art d'aimer".

            Il ne s'agit pas ici de prendre le contre-pied et de renforcer le parti des féministes qui rejettent en bloc ce genre d'argumentation en la qualifiant de misogyne. Contentons-nous de revenir brièvement sur le terme même de "puritanisme", pour en interroger l'étrange destin et les connotations surprenantes, notamment en rapport avec les États-Unis et leur culture. Pourquoi la notion de "puritain" a-t-elle été associée à celles de "prude", de "sévère", d'"austère", voire de "rigoriste", comme l'indiquent le Dictionnaire des Synonymes et Le Petit Robert ? Comment l'association entre "puritanisme" et société américaine est-elle entrée dans le langage commun, jusqu'à devenir largement répandue, surtout chez nous en Europe ? Car, les Américains ne se décrivent que rarement eux-mêmes comme "puritains". Le recours à ce terme est le privilège des Européens, et surtout des Français qui, pour dénigrer le "rigorisme, l'austérité extrême (et souvent affectée)" (Le Petit Robert) de l'"Autre" à la fois si proche et si différent, recourent facilement à l'étiquette, au sens peu clair et à l'étymologie douteuse, de "puritanisme anglo-saxon".

             Selon Le Petit Robert, un "puritain" est "une personne qui montre ou affiche une pureté morale scrupuleuse, un respect rigoureux des principes". Des personnes qui correspondent à cette description, il y en a dans toutes les sociétés. Pourquoi en faire quelque chose de typiquement "américain" ou "anglo-saxon" (un adjectif intraduisible en anglais que la langue française utilise indifféremment pour évoquer le Royaume-Uni et les États-Unis, sans faire les distinctions qui s'imposent) ? Parce que la notion de "puritanisme" est toujours tributaire de la présence et de l'influence du protestantisme, plus précisément des formes les plus radicales et les plus "puristes" du protestantisme. Le glissement sémantique qui a donné son sens actuel, très élargi, au terme, est enraciné dans l'histoire religieuse des 16e et 17e siècles. Toujours d'après Le Petit Robert, un "puritain" est d'abord et au sens restreint du terme un "membre d'une secte de presbytériens (c'est-à-dire de réformés de tendance calviniste, actifs dans les îles britanniques) rigoristes qui voulaient pratiquer un christianisme plus pur, et dont beaucoup, après les persécutions du 17e siècle, émigrèrent en Amérique". La notion renvoie donc à des protestants puristes, originaires d'Angleterre et d'Écosse (dans une moindre mesure) qui ont connu la persécution religieuse dans leur terre natale et qui, pour y échapper, ont choisi de partir pour le Nouveau Monde. Étroitement liée à leur recherche de pureté religieuse, la rigueur morale de ces importantes communautés d'émigrants, notamment en matière de mœurs et de sexualité, aurait imprégné la société américaine en profondeur. 

            Si cette grille de lecture repose sur des faits historiques et des observations sociologiques incontestables, elle n'en est pas moins lacunaire. En effet, les "puritains" originaires du Royaume-Uni ne sont pas les seuls à avoir joué un rôle déterminant dans la colonisation de l'Amérique du Nord. D'autres populations, appartenant souvent à des minorités religieuses persécutées dans l'Ancien Monde, ont contribué à la création et au développement des colonies qui constitueront les États-Unis. En cela, la culture américaine n'a pas d'abord été forgée par des "puritains", mais bien par des "minoritaires" de toutes sortes, du 17e siècle jusqu'à nos jours. Il est vrai cependant que les premières migrations sont celles, bien "puritaines" au sens premier du terme, des Pilgrim Fathers du Mayflower (1620) et de la Baie de Massachusetts (1629). Il y a aussi le célèbre épisode de la fondation de la Pennsylvanie (1691) par William Penn et les Quakers, un courant religieux radical proche du puritanisme anglais.

            Certes, ces communautés ont marqué la mentalité américaine, pour autant que celle-ci existe vraiment au singulier. Mais leur héritage est aussi et avant tout politique, un fait qui est beaucoup moins mis en évidence que les mœurs réputées puritaines, les peurs et la culpabilité qu'inspirent la sexualité ou le plaisir d'une manière plus générale. Pourtant, ce sont les migrants puritains qui ont amené dans leurs bagages, aux côtés de leur religion austère et de ses préceptes exigeants, les principes républicains dans lesquels a puisé la Révolution américaine et dont se nourrit le système politique des États-Unis depuis plus de deux siècles. Il s'agit au départ (et, dans une certaine mesure jusqu'à aujourd'hui) d'un républicanisme très chrétien, qui a pour but ultime de construire le royaume de Dieu sur terre. De cette attitude à l'égard de la "res publica" découle une conception de la liberté humaine, de ses conditions et de ses restrictions, bien différente de celle qui prévaut en Europe depuis la fin du 18e siècle. Cette différence philosophie et culturelle est à l'origine de bien des malentendus, notamment en rapport avec le fameux "puritanisme" de la société américaine.

            Par ailleurs, on est tenté de s’interroger sur les sources de l’image de rigorisme sexuel des Américains qui circule de ce côté-ci de l’Atlantique. De quelle Amérique s’agit-il ? Quelles sont les productions culturelles que consomment les contempteurs de la culture US ? Si nous nous en tenons aux productions les plus populaires et les plus largement diffusées, nous sommes obligés de constater plutôt une apologie de la liberté sexuelle, qu’on pense aux séries à succès Sex and the City ou encore les Desperate housewives. Certes, dans cette dernière série, le personnage de Bree incarne une certaine forme d’hypocrisie morale et sexuelle, puisque tout en allant tous les dimanches à la messe, elle « commet » l’adultère sous toutes ses formes. Mais, justement, tout l’intérêt du personnage et l’effet comique recherché reposent sur cette incohérence, sans cesse tournée en dérision. Et que dire du dessin animé The Simpsons – succès planétaire depuis bientôt vingt ans – , dans lequel tous les débats qui travaillent les États-Unis sont passés sous le scalpel d’une critique corrosive. Le créationnisme, la peine de mort, l’ultralibéralisme économique : toutes les tares qui déchirent le pays y sont traitées. Quant à la sévérité sexuelle, elle est cette fois incarnée par une famille (les Flanders) qui est sans cesse ridiculisée.

            Les graves questions de la répression policière et de la pression morale qui pèsent et qui ont pesé sur les Américains ne sont, elles, pas forcément envisagées sur le mode du ridicule. L’excellente série Cold Case puise dans l’histoire américaine des fictions narrant des affaires policières et judiciaires tragiques dont ont été victimes des hommes, des femmes et des enfants, en raison de leur couleur, de leur religion ou encore de leur orientation et de leurs pratiques sexuelles. Il en est de même dans la série Mad Man, qui raconte et dénonce, notamment, combien il était difficile, dans les années 1960, d’être une femme qui veut travailler et se réaliser et combien il était impossible d’être homosexuel.

            Alors, où est-ce puritanisme américain tant décrié ? Est-ce dans les romans de Philip Roth, Paul Auster, Bret Easton Ellis, Cormac McCarthy, Siri Hustvedt ou Joyce Caroll Oates ? À moins qu’il soit dans les films de Woody Allen, Quentin Tarantino et Tim Burton ? Vraisemblablement, les arbitres de la normalité sexuelle et amoureuse des Américains ne s’embarrassent pas de la contradiction entre leur discours et le discours des hommes et des femmes qu’ils jugent. En fait, ils sont tout à leur projet d’entretien d’un stéréotype, celui qui fonde l’antiaméricanisme européen depuis maintenant des siècles. Dans cette démarche, comme le dit Philippe Roger « le discours d’hostilité n’est pas discriminant, mais cumulatif ; il suspend le principe de non-contradiction au profit de l’aggravation des charges ». Les préjugés de cet antiaméricanisme sont variés et nous n’avons pas le projet de les détailler ici. Mais une chose est certaine, les lieux communs sur lesquels il se fonde sont bien éloignés de la réalité de l’histoire des religions aux États-Unis ainsi que de la culture qu’ils diffusent aujourd’hui en masse…

Monique Weis et Cécile Vanderpelen (ULB).

 

Références

Michel Duchein, Puritanisme et puritains, 2009 (www.clio.fr)

Camille Froidevaux-Metterie, Politique et religion aux États-Unis, La Découverte-Repères, Paris, 2009.

Denis Lacorne, De la Religion en Amérique. Essai d'histoire politique, Gallimard, L'Esprit de la Cité, Paris, 2007.

Isabelle Richet, La Religion aux États-Unis, PUF-Que sais-je ?, Paris, 2001.

Philippe Roger, L’ennemi américain. Généalogie de l’antiaméricanisme français, Paris, Seuil, 2002

Mercredi 18 janvier 2012

Revue de presse, 18 janvier

International

Pologne

« Le mouvement anticlérical de Janusz Palikot (Ruch Palikota RP, opposition) a déposé au parlement un projet de loi autorisant l'interruption volontaire de grossesse (IVG) en Pologne où l'avortement est pratiquement interdit depuis 1993, a annoncé mardi Wanda Nowicka, députée de ce mouvement » - Pologne : un parti anticlérical dépose un projet de loi libéralisant l’IVG (Belga, Le Vif l’express. Photo : Peterson)

Bulgarie

« La grande majorité des plus hauts dignitaires de l’Eglise orthodoxe bulgare ont travaillé pour la police politique sous le régime communiste, a révélé mardi une commission chargée depuis 2007 d’éplucher les archives des services secrets » - Parapluie bulgare (Philippe Paquet, La Libre Belgique)

USA

« La religion de Mitt Romney peut-elle l'empêcher de devenir le challenger d'Obama? Parmi l'électorat républicain, des voix s'élèvent pour protester contre les croyances du favori dans la course à l'investiture » - Les Américains oseront-ils élire le mormon Mitt Romney ? (Marie Simon, L’Express)

Chine

« La libération par les autorités chinoises des évêques et des prêtres emprisonnés « serait une bonne chose pour l’image internationale de la Chine » a déclaré Mgr Hon Tai Fai, secrétaire de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples » - La mauvaise image de la Chine (La Croix/Apic/SB)

Belgique

 « De nouvelles perquisitions ont eu lieu dans les évêchés de Bruges et de Gand et chez les Frères de la Charité. L’avocat de l’Eglise se pose de “sérieuses questions” » - Opération Calice : tout sauf fini (Christian Laporte, La Libre Belgique)

 « Après Hasselt, Anvers, Malines, Bruges et Gand, l’opération Calice, qui vise les abus sexuels commis au sein de l'Église, se poursuit. De nouvelles perquisitions ont ainsi eu lieu à l’évêché de Tournai » - Opération Calice : Perquisition à l’évêché de Tournai (Belga, Le Vif l’Express)

 « VERVIERS - Le MR dénonce le port du voile, depuis peu, par une conseillère de l’aide sociale du cdH. Un « très mauvais signe », selon lui » - Polémique autour d’une élue voilée à Verviers (Franck Destrebecq, L’Avenir)

 « Les députés francophones ont constaté, mardi, en commission du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la naissance d’un consensus sur l’introduction d’un tronc commun aux cours de religion, philosophie et morale dès l’enseignement fondamental, débat sensible qui a connu d’importantes avancées ces derniers mois » - Un tronc commun aux cours philosophiques ? (La Libre Belgique)

France

« Plusieurs dizaines de personnes, en majorité des femmes voilées, ont manifesté mardi 17 janvier contre une proposition de loi controversée sur le principe de laïcité pour la petite enfance, qui devait être discuté dans la soirée par les sénateurs » - Manifestation contre un projet de loi controversé sur la laïcité (AFP, Le Monde)

« Un rabbin influent dans la communauté juive de France, Daniel Farhi, a été placé mardi matin en garde à vue dans les locaux de la Brigade de protection des mineurs de la police judiciaire parisienne, a-t-on appris de source proche de l'enquête » - Paris : un rabbin influent soupçonné d’agressions sexuelles (AFP, Le Point)

 Vatican

 « Dans un entretien accordé mardi 17 janvier à l’agence missionnaire italienne AsiaNews, Mgr Hon Tai Fai, secrétaire (numéro deux) de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, estime que la libération par les autorités chinoises des évêques et des prêtres emprisonnés « serait une bonne chose pour l’image internationale de la Chine » » - Rome appelle à la libération des évêques et des prêtres chinois emprisonnés (Frédéric Mounier, La Croix)

 « Benoît XVI a donné son consentement à l’élection de 3 nouveaux évêques par le Synode des évêques de l’Eglise patriarcale maronite » - Trois nouveaux évêques maronites (Catho.be)

 



Jeudi 19 janvier 2012

Revue de presse, 19 janvier

International

"On croyait les menaces des conservateurs de l'islam contre l'écrivain Salman Rushdie enterrées depuis longtemps. Elles resurgissent à l'occasion du Festival du Livre de Jaipur, qui aura lieu du 20 au 24 janvier" - Salman Rushdie confronté aux musulmans indiens (Marie-France Calle, Le Figaro. Photo : David Shankbone)

UK

"La Haute Cour de Londres a autorisé mercredi 18 janvier l'éviction des manifestants anti-capitalistes installés depuis trois mois devant la cathédrale Saint-Paul, en plein cœur de la City, le quartier des affaires de la capitale britannique" - A Londres, la justice autorise l'éviction des indignés de Saint-Paul (AFP, Le Monde)

"Women, Islam and the media are topics often found in close conjunction, and not always in the happiest of circumstances. So in a canny move, the University of East Anglia (UEA), which often gives better-known institutions a run for their money in terms of column inches, has developed a course entitled exactly that" - UK's first course in women, Islam and the media launched (David Shariatmadari, The Guardian)

Egypte

"La plus haute autorité de l’islam sunnite vient d’adresser aux Égyptiens un document où elle souligne la nécessité de respecter les libertés fondamentales du peuple. Parmi celles-ci figure la liberté de religion, d’opinion, de recherche scientifique et de créativité artistique" - En Égypte, l’université Al-Azhar s’engage pour la liberté religieuse (François-Xavier Maigre, La Croix)

Belgique

"Les perquisitions menées dans le cadre de l’opération Calice se sont poursuivies dans le sud du pays. Les dossiers saisis concernait quatre prêtres" - Pédophilie : les dossiers de quatre prêtres perquisitionnés (Belga, Le Soir)

"Les nouvelles perquisitions à Tournai, Gand, Bruges et Hasselt créent l’émoi. Procédure attendue ou nouveau scandale en vue ? Ricardo Gutiérrez a répondu à vos questions" - 11h02 : « Il est important de vider le scandale au sein de l’Eglise » (Le Soir)

France

"Mardi 17 janvier, le président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) Richard Prasquier a officiellement rencontré pour la première fois le recteur de la Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur" - Première rencontre entre le Crif et la Grande Mosquée de Paris (Le Monde des Religions)

"Devant une assemblée clairsemée, la proposition de loi de Françoise Laborde (Parti radical de gauche) et du Rassemblement démocratique et social européen (RDSE), visant à étendre l’obligation de neutralité aux structures privées en charge de la petite enfance (hors établissements confessionnels) et aux assistants maternels a été adoptée, mardi 17 janvier dans la soirée" - Le Sénat vote l’extension de la neutralité religieuse pour les « nounous » à domicile (Blog Digne de foi, Le Monde)

"Le magazine Pèlerin , publie jeudi 19 janvier un sondage TNS Sofres sur le vote catholique à l'élection présidentielle. Au premier tour, 33 % des catholiques interrogés voteraient Nicolas Sarkozy, 25 % François Hollande, 21 % Marine Le Pen et 12 % François Bayrou" - Sondage « Pèlerin » sur le vote des catholiques à l'élection présidentielle (Nicolas Senèze, La Croix)

Page 175 sur 182

Analyses du mois

À l’occasion de la deuxième édition du festival "La Religion dans la Cité" (Flagey, Bruxelles,…
À l’occasion de la deuxième édition du festival La Religion dans la Cité (Flagey, Bruxelles,…
À l’occasion de la deuxième édition du festival La Religion dans la Cité (Flagey, Bruxelles,…
À l’occasion de la deuxième édition du festival La Religion dans la Cité (Flagey, Bruxelles,…
C’est un comédien et humoriste inexpérimenté en politique, populiste pour d’aucuns, Volodymyr Zelensky, qui a…
Depuis la rentrée scolaire de septembre 2016 au niveau primaire, et celle de 2017 au…
Aller en haut