Mardi 28 janvier 2020
Mercredi, 13 novembre 2019 15:36

Islam et enjeux du numérique

Parmi les idées reçues qui mériteraient d’être revisitées, il y a l’idée selon laquelle les religions institutionnelles, dont l’islam, seraient entièrement involutives, c’est-à-dire qu’elles aspireraient à un retour complet vers le passé. Si l’on définit (succinctement) la modernité comme une confiance en un avenir piloté par l’idée de progrès, on peut penser que les religions institutionnelles seraient intrinsèquement réfractaires au monde moderne.

Informations supplémentaires

Publié dans ANALYSES

Analyses du mois

Le 13 janvier Jean Delumeau est mort, à l’âge de 96 ans. Il laisse derrière…
L’Église catholique belge vient de faire paraître son deuxième rapport annuel. Comme l’année dernière, le…
Le changement politique de cet été, qui a vu évincer du gouvernement italien Matteo Salvini…
Le module didactique "Religions, droits et libertés" est ici proposé par notre partenaire, la communauté…
Parmi les idées reçues qui mériteraient d’être revisitées, il y a l’idée selon laquelle les…
La Belgique a voté le 26 mai 2019. État fédéral, elle a procédé au renouvellement tant…
Aller en haut