Vendredi 14 août 2020
Vendredi 14 août 2020

Algérie

« Les banques publiques algériennes se lancent pour la première fois dans la finance islamique, avec l’espoir d’attirer de nombreux Algériens dépourvus de compte bancaire et de réinjecter dans le système financier une partie de l’économie informelle » — L’Algérie veut attirer les ménages vers les banques grâce à la finance islamique (Amal Belalloufi, L’Orient-Le Jour)

Mozambique

« C'est à la suite de plusieurs attaques que les djihadistes se sont emparés de Mocimboa da Praia, port très riche en gaz du nord du pays » — Mozambique : un important port gazier aux mains de djihadistes (Le Point Afrique)

« Promis à un avenir de ‘Qatar africain’, le Mozambique devra juguler la corruption et contenir le risque islamiste de sa région gazière du Cabo Delgado » — Gaz du Mozambique : entre potentiel et menaces (Sylvie Rantrua, Le Point)

Irak

« Le cardinal Louis Raphaël Sako, patriarche de Babylone des Chaldéens, s’est entretenu le 10 août dernier avec Mustafa Al-Kazemi, Premier ministre irakien. Retour sur des échanges qui ont permis d’évoquer la situation des chrétiens et les défis politiques de ce pays encore en proie aux révoltes populaires » — Le cardinal Sako plaide pour un État laïc en Irak (Adélaïde Patrignani, Vatican News)

Inde

« De Indiase deelstaat Kerala kreunt onder het noodweer, waardoor duizenden mensen ontheemd zijn » — India: protestantse kerk stort in door overstromingen (Kerknet)

Vatican

« Die neue ‘Nummer zwei’ im vatikanischen Wirtschaftssekretariat ist ein Jugendfreund seines zukünftigen Chefs. Handelt es sich da um Klüngelei? Darf das überhaupt sein? Gudrun Sailer mit einem Schlaglicht auf die Besetzungspolitik im Vatikan » — Wie der Vatikan sein Personal auswählt (Gudrun Sailer, Katholisch.de)

Eglise catholique

« Célébrée depuis la nuit des temps chrétiens en Orient, elle connut une longue maturation en Occident, jusqu’à la proclamation du dogme de l’Assomption par le pape Pie XII, en 1950 » — Petite histoire de l’Assomption (Christophe Hendrickx, Cathobel)

« Die Beichtstühle sind leer, doch wir gestehen mehr denn je. Wer hört uns dabei zu? » — schuld und Bühne (Sophia Fritz, Die Zeit)

Laïcité

« India’s and Turkey’s leaders are turning buildings into battlegrounds for nationalists » — The End of the Secular Republic (Yasmeen Serhan, The Atlantic)

Culture

« Le tourisme religieux attire en effet, non seulement pour des raisons spirituelles, mais encore pour le souhait d’acquérir ou d’approfondir des connaissances sures l’architecture et l’héritage culturel d’un lieu » — Vacances : redécouvrir le luxueux silence des églises (Marie-Nathalie Jauffret, Hannele Kauppinen-Räisänen, Hélène Cristini, The Conversation)

« Avec la Cité de Dieu, saint Augustin prend de la hauteur pour saisir l'actualité du sac de Rome par le biais de l'éternité » — La Cité de Dieu : l'enseignement de saint Augustin pour bien vivre en temps de crise (Jean-Marc Bastière, La Vie)

« Nick Cave has said cancel culture is akin to ‘bad religion run amuck’ » — Nick Cave compares cancel culture to 'bad religion' (BBC)

Terrorisme

« Cinq ans après les attentats qui ont frappé la France est venu le temps du procès. Et des libertés perdues » — « Charlie Hebdo », Montrouge, Hyper Cacher... Les islamistes ont-ils gagné ? (Nicolas Bastuck, Le Point)

Jeudi 13 août 2020

Liban

« Difficile de démêler l’imbroglio libanais sans évoquer la place des chrétiens au Pays du Cèdre. Explications sur le rôle des Eglises chrétiennes et leurs relations avec les autres communautés religieuses » — Les chrétiens libanais, héritiers d’une histoire complexe 1/2 (Bernard Litzler, Cath.ch)

« Au pays du Cèdre, le pouvoir politique est formellement partagé entre les différentes communautés religieuses. Un système unique au monde qui est directement à l'origine de la corruption et du népotisme qui paralysent le pays, dont le Premier ministre vient de démissionner » — Explosions à Beyrouth : pourquoi le système communautariste du Liban est à bout de souffle (Hadrien mathoux, Marianne)

Mercredi 12 août 2020

Orthodoxie

« Les moines du monastère grec orthodoxe d’Esphigmenou s’opposent résolument aux orientations œcuméniques de leur patriarche Bartholomée Ier. La justice leur a ordonné de quitter leur base et une évacuation forcée a été menée par la police le 24 juillet 2020. Mais les religieux excommuniés résistent » — Au Mont-Athos, des moines résistants de la foi orthodoxe (Bernard Litzler, Cath.ch)

Belgique

« Deux mosquées anversoises ont porté plainte contre le Vlaams Belang et son président, Tom Van Grieken, qu'elles accusent d'incitation à la haine et à la discrimination, après la publication d'images représentant des musulmans faisant la file devant une mosquée anversoise, le jour de la Fête du sacrifice, avec comme commentaire: ‘Voici la vraie raison pour laquelle toute la province d'Anvers est punie’" — "Voici la vraie raison pour laquelle toute la province d'Anvers est punie": deux mosquées anversoises portent plainte contre le Vlaams Belang et son président (Belga, La Libre Belgique)

Mardi 11 août 2020

Archéologie

« L'édifice paléochrétien de forme octogonale a été retrouvé à l'occasion d'une mission archéologique dans la cité antique de Tyane, en Anatolie » — Une église de 1600 ans découverte lors de fouilles dans l'ancienne capitale hittite en Turquie (Le Figaro)

« La théorie s'appuie sur l'Ancien Testament pour affirmer que trois statuettes en argile, des cavaliers vieux de 3000 ans, représentent Yahvé. Une «identification infondée», selon d'autres chercheurs » — Les plus anciennes représentations du visage de Dieu et de son cheval identifiées par un archéologue (Le Figaro)

Lundi 10 août 2020

Etats-Unis

« US president attacks faith of rival, who has said his Catholic beliefs helped him cope with deaths of his first wife and daughter » — Joe Biden attacks Donald Trump for 'shameful' claim he is 'against God' (Harriet Sherwood, The Guardian)

« When Pope Francis visited the United States in 2015, his welcomer-in-chief was then-Vice President Joe Biden » — Trump said Biden ‘hurt God.’ Biden has spent his life drawing from his Catholic faith (Julie Zauzmer et Sarah Pulliam Bailey, The Washington Post)

Jeudi 16 juillet 2020

La pandémie de coronavirus a été l’événement majeur de ce premier semestre 2020, sur la totalité de la planète. Elle a, on l’imagine, fortement affecté aussi l’exercice du religieux. L’Observatoire des Religions et de la Laïcité de l’Université libre de Bruxelles s’attache, dans le présent rapport, à faire l’inventaire des enjeux qui en découlent : qu’il s’agisse des réactions religieuses face à la crise du coronavirus, de l’usage de l’argument religieux par certains politiques dans leur gestion de cette crise, de la manière dont les relations entre l’État et les cultes ont été affectées par la crise, ou de la façon dont les religions se sont accommodées de la situation et ont été puiser dans leurs ressources internes pour s’y adapter, notamment en matière de perpétuation de la pratique religieuse. C’est l’ensemble de ces questions qui est balayé ici en un panorama d’un peu plus de cinquante pages.

Vendredi 3 juillet 2020

En Inde, un régime ethnique visant à asseoir la suprématie des hindous s’est progressivement implanté et les mesures discriminatoires contre les musulmans se multiplient : révocation unilatérale de l’article 370 de la Constitution qui garantissait l’autonomie du Cachemire, peuplé d’une majorité de musulmans, et rétrogradation de cet État fédéré en territoire de l’Union ; décision de construction d’un temple hindou à Ayodhya, à la place d’une mosquée ; adoption d’une loi sur la nationalité qui attribue la nationalité indienne, sur la base d’une persécution religieuse dans le pays d’origine, à tous les croyants entrés en Inde avant 2015, et ce à l’exception des musulmans… C’est l’occasion de s’interroger sur l’avenir du sécularisme qui, depuis l’indépendance en 1947, constituait un signe distinctif de l’identité indienne, et sur le nationalisme actuellement promu par le Parti du Peuple indien (BJP), dans ce pays multi-religieux de près d’un milliard trois cents mille habitants.

Vendredi 26 juin 2020

Le monde entier espère que les chercheur·euses trouvent au plus vite le vaccin contre la COVID-19, moyen le plus efficace d’enrayer la crise sanitaire, sociale et économique que nous traversons. Ce vent d’espoir est, pour certains religieux, porté par l’espérance que Dieu pourrait intervenir pour accélérer la découverte. Pour d’autres croyants, le vaccin médical ne soigne de toute façon que les corps, seul compte le vaccin « spirituel ». Pour d’autres encore, cette maladie planétaire est le signe d’une malédiction divine, un châtiment. Vouloir s’en prémunir, c’est s’opposer au dessein divin. Les croyant·es ont donc des opinions très différentes sur le droit et la légitimité de pratiquer la vaccination. Ce n’est pas neuf. 

Mercredi 10 juin 2020

Oui, une Haute école a le droit d’interdire le port de signes convictionnels à ses étudiants au nom de la neutralité. C’est du moins la conclusion rendue le 4 juin 2020 par la Cour constitutionnelle dans une affaire mettant en cause la Ville de Bruxelles, défendue par le constitutionnaliste Marc Uyttendaele, et des étudiantes de confession musulmane, défendues par Alexis Deswaef, ancien président de la Ligue des Droits de l’Homme. Suite à une plainte émanant de ces étudiantes, désireuses de pouvoir porter le voile à la Haute Ecole Francisco Ferrer, la chambre des référés du Tribunal de première instance francophone de Bruxelles s’était tournée en mai 2018 vers la Cour constitutionnelle. Ceci afin de lui poser une question préjudicielle relative à l’interprétation à donner à l’article 3 du décret du 31 mars 1994 définissant la neutralité de l’enseignement de la Communauté française, article qui prévoit la possibilité de limiter la liberté de manifester sa religion ou ses convictions à certaines conditions.

Mardi 2 juin 2020

L’ancienne eurodéputée PS Véronique De Keyser vient d’être élue présidente du Centre d’Action laïque (CAL), la coupole fédératrice des organisations humanistes et de libre pensée en Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle est la première femme à occuper cette fonction, et relève ce défi après d’autres personnalités fortes telles que Pierre Galand ou Henri Bartholomeeusen. Psychologue, professeur émérite de l’Université de Liège, femme engagée à gauche, elle a été député européenne durant trois législatures, de 2001 à 2014, et connaît donc bien les mondes politique, associatif et académique — ce qui lui sera assurément utile dans ses nouvelles responsabilités. Elle aura aussi à déterminer de quelle manière elle va s’inscrire dans la ligne de son prédécesseur et faire face aux défis de la laïcité aujourd’hui — c’est l’inventaire de ces défis qui est développé ci-dessous.

Analyses du mois

La pandémie de coronavirus a été l’événement majeur de ce premier semestre 2020, sur la…
En Inde, un régime ethnique visant à asseoir la suprématie des hindous s’est progressivement implanté…
Le monde entier espère que les chercheur·euses trouvent au plus vite le vaccin contre la…
Oui, une Haute école a le droit d’interdire le port de signes convictionnels à ses…
L’ancienne eurodéputée PS Véronique De Keyser vient d’être élue présidente du Centre d’Action laïque (CAL),…
C’était il y a trente ans, à Bruxelles. Le 30 mars 1990, au milieu de…
Aller en haut