AccueilANALYSES
Bannière
Mercredi 5 Juillet 2017

« La Collectivité territoriale de Guyane doit rémunérer son évêque et ses curés comme des fonctionnaires » titrait récemment la presse française, indiquant que cet héritage colonial, illustration parmi d’autres d’une « laïcité à deux vitesses » — suivant les termes de l’hebdomadaire Marianne —, venait d'être jugé conforme à la Constitution par le Conseil constitutionnel. En effet, après la décision très commentée relative au statut des cultes alsacien-mosellan (décision n° 2012-297 QPC du 21 février 2013, Association pour la promotion et l'expansion de la laïcité [Traitement des pasteurs des églises consistoriales dans les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle]), le Conseil constitutionnel s’est prononcé dans une décision du 2 juin 2017, à nouveau dans le cadre d’une question prioritaire de constitutionnalité, sur un autre régime local des cultes, celui en vigueur en Guyane.

Catégories associées
    Auteur
Mercredi 28 Juin 2017

L'Observatoire des Religions et de la Laïcité (ORELA) de l'Université libre de Bruxelles fait paraître son cinquième rapport sur l'état des religions et de la laïcité en Belgique, portant sur l'année 2016. Fort de plus de 80 pages, ce rapport propose des commentaires et analyses relatifs à ce qui a fait l'actualité des religions et de la laïcité en Belgique l'an dernier, à la lumière des terribles attentats de Bruxelles du 22 mars. Il aborde le domaine des rapports entre religion et société comme celui des relations entre l'Etat et les cultes, et ce dans un contexte marqué de forte médiatisation du religieux, d'une omniprésence de l’islam (et surtout des peurs relatives à l'islam) tant dans les médias que dans le débat public, et de controverses sur des questions éthiques, entre sécularisation de la société et reconquête de l’espace public par le religieux. Il met en particulier en évidence les politiques publiques en lien avec le fait religieux, marquées par les développements de l’actualité récente, la réforme des cours de religion et de morale non confessionnelle, ainsi que la diversité culturelle et convictionnelle que l'on rencontre dans la Région de Bruxelles-Capitale. Il pointe enfin la progressive tendance des reponsables politiques à s’appuyer sur les organisations convictionnelles pour travailler à la paix et à la cohésion sociales.

Le rapport au format pdf peut être téléchargé au moyen du lien ci-dessous.

Lundi 19 Juin 2017

When does an object become religiously meaningful? How do you trace such objects and how do you study them? These questions were of central importance for those involved in the Ruusbroec Research Training Day (University of Antwerp, 26 April 2017) on objects used in devotional practices – and, more specifically, on prints and small relics. The workshop aimed to encourage reflection on the historical function, value and provenance of these small devotionalia. The renewed interest in these objects ties in with the increasing interest in lived religion, encouraging scholars from different disciplines to work together. This article gives a brief overview of where we stand today.

Catégories associées
    Auteur
Mercredi 7 Juin 2017

9782807603349

ORELA is proud to announce the release of its brand new publication: "Religion and Secularism in the European Union. State of Affairs and Current Debates", edited by Jan Nelis, Caroline Sägesser and Jean-Philippe Schreiber (Collection "Citizenship Dynamics in Europe", headed by Dominique Avon, P.I.E. Peter Lang Publishing House; Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2017, 224 p.). This volume monitors new developments concerning religious issues, faith-based organizations, State-Church relations and secularism in the EU, which especially during the past two decades have undergone profound changes, changes which continuously and increasingly alter mentalities and habits, whether belief-related or not. In this collective work, thirty authors develop the major themes that are relevant to their country of expertise, while a final chapter is devoted to the role of the European Courts (ECHR and EU). The different chapters show that in recent years, religion, once thought to be of minor importance in a highly secular society, has made quite a vigorous political comeback. Thus Europe seems to have reached a crucial point in its history, a moment in which future tendencies in the field of religion and secularism are being defined, and negotiated. There is little doubt that the outcome of this process will influence the continent’s future outlook, as well as its role and relevance in an increasingly globalized world. 

Read more here...

Table of Contents...

Mercredi 31 Mai 2017

Il y a une vingtaine d’années, au moment où les méthodes d’imagerie cérébrale s’envolaient, Time Magazine fit paraître un article faisant le point sur ce que les neurosciences peuvent nous apprendre à propos du sentiment religieux. L’article, dont une illustration figurait en couverture accompagnée d’une titre accrocheur (« Scientists found the god spot »), faisait état d’une étude dans laquelle les auteurs montraient que certaines régions cérébrales s’activent davantage quand les croyants disent entrer en contact avec Dieu, par exemple lors d’une prière. De tels résultats ont parfois été interprétés erronément comme suggérant l’existence de Dieu : si notre cerveau semble être équipé de régions spécialisées pour nous faire éprouver une spiritualité religieuse, c’est donc bien que Dieu existe, car on ne comprendrait pas la fonction de telles régions si ce n’était pas le cas.

Mercredi 24 Mai 2017

Lorsqu’en 2005, Bobby Henderson affirme dans une lettre ouverte au comité d’État à l’éducation du Kansas que l’univers a été créé par un monstre en spaghettis volant, il est sans doute loin d’imaginer que les dix millions de fidèles qu’il revendique alors constitueront douze ans plus tard une prophétie auto-réalisatrice. Présents dans le monde entier – jusque dans la Syrie en guerre –, les pastafariens constituent une communauté dont la raison d’être ne se limite pas à parodier la religion.

Mercredi 17 Mai 2017

Récemment, l’Agence nationale de la recherche de France (ANR) rassemblait à Paris des spécialistes en sciences humaines et sociales afin qu’ils réfléchissent aux potentialités de la recherche sur la radicalisation. Sociologues, historiens, psychologues, politistes, juristes et anthropologues ont ainsi dressé un état des lieux des recherches (plus ou moins) scientifiques qui l’ont pris pour objet ces dernières années, tout autant qu’ils ont questionné les emplois et les sens du terme lui-même. Il ressort de ces discussions une interrogation majeure sur la pertinence, voire même l’utilité, pour les sciences humaines et sociales, de se saisir de ce mot comme concept opératoire pour décrire un quelconque fait social.

Page 1 sur 35

Analyses du mois

  • 1
  • 2
Fragments of Heaven on Earth. Studying devotionalia
When does an object become religiously m...
Religion and Secularism in the European Union
ORELA is proud to announce the release...
Les bases neurales du sentiment religieux
Il y a une vingtaine d’années, au moment...
Le pastafarisme, fake cult et vrais enjeux
Lorsqu’en 2005, Bobby Henderson affirme ...