Lundi 09 décembre 2019

C’est un comédien et humoriste inexpérimenté en politique, populiste pour d’aucuns, Volodymyr Zelensky, qui a remporté avec une majorité écrasante de plus de 73 % des voix, ce dimanche 21 avril, l’élection présidentielle en Ukraine, face au président sortant Petro Porochenko. Le symbole est fort, et ce d’autant que le président ukrainien jouit de pouvoirs importants, notamment comme chef des armées — ce qui n’est pas négligeable dans un territoire névralgique, où peut se jouer le sort de l’Europe —, et que ce néophyte en politique devra à la fois gérer les délicates tensions avec la Russie et gouverner sans majorité parlementaire, du moins avant les élections législatives prévues en octobre prochain.

Informations supplémentaires

Publié dans ANALYSES

Analyses du mois

Le module didactique "Religions, droits et libertés" est ici proposé par notre partenaire, la communauté…
Parmi les idées reçues qui mériteraient d’être revisitées, il y a l’idée selon laquelle les…
La Belgique a voté le 26 mai 2019. État fédéral, elle a procédé au renouvellement tant…
Le 23 septembre 2019 s’est constituée une nouvelle association intitulée « Judaïsme en Mouvement » (JEM) et…
ORELA fait paraître son septième rapport sur l'état des religions et de la laïcité en…
À l’occasion de la deuxième édition du festival "La Religion dans la Cité" (Flagey, Bruxelles,…
Aller en haut